Aller au contenu

Financer son projet culturel et numérique avec France 2030 : Concours i-Nov, les candidatures sont ouvertes !

Temps de lecture

6 min

Bannière I Nov

Le « Concours d’innovation i-Nov », dispositif de soutien financé par France 2030, revient pour une 13ème vague ! Entrepreneurs des industries culturelles et créatives spécialisés dans le numérique, ce concours peut vous aider à financer votre phase de recherche et développement. Postulez avant le 2 avril 2024.


Dans la continuité des éditions précédentes, la 13ème vague du Concours i-Nov est ouverte jusqu’au 2 avril 2024. Ce concours d’excellence sélectionne des projets à fort potentiel pour l’économie française, des projets innovants mono-partenaires portés par des startups et PME, et vise à faire des entreprises lauréates des leaders dans leur secteur. Les projets doivent s’inscrire dans l’une de ces 4 thématiques :

– Numérique
– Santé
– Transports, mobilités, villes et bâtiments durables
– Energies, ressources et milieux naturels
Au sein de la thématique numérique, le secteur des Industries Culturelles et Créatives (ICC) est spécifiquement adressé. Les ICC incluent les secteurs du cinéma et de l’audiovisuel, du jeu vidéo, du livre, de la presse, du spectacle vivant dans toutes ses disciplines, de la musique dans toutes ses composantes (dont la facture instrumentale), des musées et du patrimoine (dont le patrimoine archivistique, loisirs) de l’architecture, des arts visuels, du design, des métiers d’art, ainsi que le volet créatif de la mode et de la communication.
Dans les industries culturelles, créatives, de nombreuses technologies sont de plus en plus structurantes : technologies immersives, intelligence artificielle, blockchain, holochain, impression 3D, etc… qui ont un impact majeur dans les processus de création et de production et, d’autre part, la diffusion et la relation avec les publics et donc dans la nouvelle économie culturelle.

Vous développez des technologies numériques au service de la transformation du secteur des ICC et souhaitez postuler ? La French Touch a recueilli pour vous le témoignage de deux entreprises lauréates du Concours i-Nov.

Le témoignage de Fabien Barati, co-fondateur et CEO de Emissive

L’Horizon de Khéops, Eternelle Notre-Dame, Mondes disparus, Un soir avec les impressionnistes… ces expéditions grand public immersives ultra réalistes ont été conçues par la société Emissive, lauréate de la vague 7 du Concours i-Nov. L’entreprise, présente à Paris, Lyon, Bordeaux, s’exporte aussi en Chine, aux États-Unis et au Canada.
Pour se développer, l’entreprise mise sur trois piliers que sont la production de nouveaux contenus (patrimoine et culture y sont toujours valorisés), le développement de son réseau de distribution et de diffusion, et le développement de sa technologie, une suite logicielle qu’elle a créé et lui a permis de devenir leader dans le domaine des expéditions immersives, qui rassemblent de nombreux visiteurs et nécessitent de gérer des grands flux.
« C’est pour le développement de notre technologie que nous avons eu besoin de subventions et de prêts, avant de devenir un modèle économique profitable et véritablement créer un nouveau modèle de loisir. Cela fait des années que nous développons et améliorons notre logiciel sans cesse, pour garder notre avance, rester compétitifs. Concrètement, cela passe par de nouvelles briques technologiques qui rentrent dans notre plateforme, de nouvelles fonctionnalités. C’est sur cette phase de développement numérique, l’un de nos trois piliers sans lequel nous n’aurions pas pu nous développer, que nous avons bénéficié du Concours i-Nov. Cela bénéficie également à d’autres créateurs, car notre positionnement c’est de nous dire que notre technologie ne nous servira pas uniquement à nous, mais aussi à nos partenaires comme des lieux de spectacles ou d’expositions, qui sont aussi exploitants, ou d’autres studios qui souhaiteraient diffuser leurs propres contenus », détaille Fabien Barati.

© Eternelle Notre-Dame

© Eternelle Notre-Dame

© Follow Paris

© Follow Paris

 

Le témoignage de Julie-Sarah Marguet, co-fondatrice et CEO de Pictia

La genèse de Pictia vient du constat de l’usage frauduleux des images sur le web à des fins commerciales et de la perte de revenus qui s’ensuit pour les créateurs. Le service proposé, porteur de solutions au service de la création artistique, fait appel aux nouvelles technologies, dont la blockchain et l’intelligence artificielle. Pictia vise à mieux protéger et monétiser les droits d’auteur et garantir une exploitation maximale des œuvres. L’innovation réside principalement dans la surveillance automatisée, la gestion automatique de litiges, la vente de licences et de NFTs.
« La participation de Pictia au Concours i-Nov est intervenue deux ans après le début du projet. Nous avions déjà une version alpha de notre plateforme et nous voulions lui permettre une meilleure scalabilité. Notre plateforme a besoin de supporter plusieurs centaines de millions d’images, pour y parvenir nous avions besoin de fonds pour co-financer le recrutement d’ingénieurs en informatique. La candidature au Concours i-Nov prend du temps et demande d’avoir une vision claire de son développement sur les trois ou quatre prochaines années, nous avons donc détaillé tout notre programme de R&D dans notre dossier », explique Julie-Sarah Marguet.

François Rossigneux et Julie-Sarah Marguet © Pictia

François Rossigneux et Julie-Sarah Marguet © Pictia

 

Critères d’éligibilité et de sélection au Concours i-Nov

• Dossier soumis complet et dans les délais
• Domaine couvrant l’une des thématiques suivantes : Numérique, Santé, Transports, mobilités, villes et bâtiments durables, Energies, ressources et milieux naturels
• Total de dépenses éligibles entre 1 M€ et 5 M€
• Être porté par une PME unique
• Caractère innovant et valeur ajoutée du projet
• Impact économique
• Capacité du porteur à mener à bien le projet
• Performance environnementale du projet

Modalités de financement

L’intervention publique s’effectue dans le respect de la réglementation de l’Union européenne applicable en matière d’aides d’État.
Les taux maximums d’intervention sont de 45 % pour les petites entreprises et 35 % pour les moyennes entreprises.
Le financement apporté dans le cadre du Concours d’innovation se fera sous forme d’aides d’Etat constituées pour 75% de subventions et 25% d’avances récupérables.

Dépôt de candidature

Date limite de dépôt : 2 avril 2024 (midi heure de Paris)
Les dossiers de candidature sont à déposer exclusivement en ligne sur la plateforme de Bpifrance.

Contact : concoursinnovation@bpifrance.fr ou concoursinnovation@ademe.fr

Articles similaires

All
  • All
  • Arts visuels & Art de vivre
  • Cinéma & Audiovisuel
  • Édition
  • Jeux vidéo
  • Mode & Création
  • Musique & Spectacle vivant
Les 10 tendances à retenir de SXSW

Les 10 tendances à retenir du dernier festival SXSW

Ryan Gosling et Emily Blunt à la première de The Fall Guy à SXSW 2024

SXSW : Quand l’entertainement fait les bons deals

Festival du Livre de Paris

Festival du Livre de Paris 2024, le salon pour les professionnels de l’édition au Grand Palais Ephémère

En immersion chez Tat Productions

TAT Productions, le studio d’animation 3D à Toulouse qui rayonne à l’international

!
Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.
Faire défiler vers le haut