Aller au contenu

Les enjeux de
La French Touch

La French Touch adresse les ambitions communes des Industries Culturelles et Créatives pour qu’elles demeurent des piliers de notre économie et s’inscrivent dans une vision du futur.

Enclencher une véritable transition sociale et environnementale

Alors que la question de la transformation durable de nos sociétés a investi les mobilisations et consciences citoyennes, l’urgence écologique est aujourd’hui un moteur pour se réinventer.

Au carrefour de nombreuses problématiques environnementales et sociales, de la mobilité, du poids du numérique, en passant par l’impact de la surproduction, les Industries Culturelles et Créatives ont un rôle clé à jouer sur ce sujet.

Accompagner la transition écologique et sociale des sociétés du secteur des industries culturelles et créatives, en faveur d’une production environnementalement et socialement consciente, inspirante et dont les bienfaits sont mesurables

La mode et la beauté, respectivement 2e et 3e industries les plus polluantes au monde, se transforment avec l’émergence de nouvelles pratiques éco-responsables, plus proches des nouvelles attentes des consommateurs, en faveur d’une production respectueuse de la planète et de meilleures conditions pour les travailleurs.

Repenser les modèles traditionnels de la production cinématographique et audiovisuelle afin de favoriser des pratiques plus durables de développement : innovations techniques et technologiques favorisant la centralisation des lieux de tournages (mur de LED, studio de tournage « one-stop shop »), éviter les solutions de stockage énergivores, recyclage des lieux de tournage et des décors, valorisation des lieux de production et des déchets, etc.

L’éveil des consciences et les changements de mentalité passent également par une meilleure sensibilisation des consommateurs, et les industries culturelles et créatives y participent activement. Le jeu vidéo, grâce à toutes ses palettes d’immersion possibles, est un formidable vecteur, engageant et puissant, de sensibilisation à ces enjeux.

Accompagner la transformation et le rebond des ICC

L’industrie 4.0 est la 4e révolution industrielle du 21e siècle, la crise de la Covid-19 n’a fait qu’accélérer et renforcer la nécessité d’accompagner la réindustrialisation. L’objectif est d’optimiser l’efficacité des chaînes de production grâce à l’alliance du software et du hardware (logiciels et machines) associés aux nouvelles technologies (IA, Big Data, IoT).

Appliquée à l’industrie textile, l’industrie 4.0 répond à de nombreux enjeux cruciaux pour les acteurs de la Touch. Elle assure une meilleure productivité, permettant la diminution des intermédiaires et un meilleur fractionnement de la production ; déploie une production plus agile, adaptée à la production en petites séries et installe une production plus rapide et connectée ; fournit un avantage compétitif majeur avec des économies d’échelle puissantes et accompagne l’industrie dans sa transition écologique.

Accélérer la transformation numérique

Les actifs stratégiques de La French Touch n’échappent pas au tsunami du numérique. Si la marque et le savoir-faire demeurent plus que jamais des repères dans une offre surabondante, les acteurs de La French Touch n’ont plus d’autres choix que d’intégrer la dimension du digital dans leur développement. De la réputation d’une marque en passant par les droits de propriété intellectuelle d’une société audiovisuelle, tous les actifs sont aujourd’hui bouleversés par la transformation numérique de La French Touch.

Les technologies numériques refaçonnent et augmentent la créativité. Les outils numériques utilisés dans l’acte créatif accélèrent les nouvelles sources d’inspiration et encouragent une nouvelle forme de création. Les acteurs traditionnels de la musique, du cinéma et du jeux vidéo font face à une forte désintermédiation centrée autour de l’autoproduction et auto-distribution, où la valeur est plus que jamais du côté des créateurs et des contenus.

Le canal physique n’est désormais plus la seule voie d’accès au consommateur. Avec la plateformisation des business model dans la filière audiovisuelle, musique et du jeu vidéo, le développement de l’omnicanalité dans la filière mode & luxe, et des innovations techniques renouvelant l’expérience client (AR/VR, objets connectés, réseaux sociaux), la digitalisation des points de contact implique de repenser les chaînes de valeur traditionnelles des ICC.

IA, Big Data et Blockchain. De nouvelles passerelles entre innovations technologiques et innovations créatives permettent une puissante fusion entre French Tech et French Touch, façonnant les futurs Game Changers des ICC, ces jeunes entreprises innovantes et créatives qui seront les champions de demain.

Métavers, NFT. Les nouveaux protocoles du Web3 ouvrent des opportunités nouvelles et disruptives pour les ICC. La France a un rôle à jouer dans la création d’un écosystème du métaverse. Elle doit aussi être pionnière et leader dans la production de contenus et d’expériences. C’est un facteur d’accélération de la transversalité entre les verticales de la Touch.

Favoriser la mixité, source de créativité, de compétitivité et de performance pour les entreprises

À l’heure où la révolution digitale façonne la société du futur, les femmes doivent, autant que les hommes, être parties prenantes dans l’élaboration des usages, biens et services qui définiront les ICC de demain. Soutenir les créatrices et les fondatrices dans l’accès aux financements est indispensable à la réussite économique et sociale de toutes les industries culturelles et créatives.

Des Games Changers aux Leaders, en passant par les Challengers, toutes les typologies d’acteurs des ICC rencontrent une forte dynamique de féminisation, qui a ainsi vu l’augmentation de la part des femmes dans les professions culturelles de 30% en 1991 à 43% en 2015. Mais il n’en reste pas moins de fortes disparités entre les différents secteurs de l’économie créative. A titre d'exemple, 52% des titulaires de cartes de presse en 2015 étaient des femmes, contre seulement 29% des techniciens du spectacle vivant.

Accélérer l’internationalisation et le rayonnement des entreprises de la French Touch

Une économie internationale, entrepreneuriale et territoriale. Les filières de l’économie créative constituent un levier majeur d’attractivité et de rayonnement international pour la France. En 2018, 52 millions de touristes ont « consommé » une activité culturelle lors de leur séjour dans l'Hexagone. Ce flux a connu une augmentation considérable (+71%) entre 2013 et 2018. Portées par les secteurs de la publicité, du jeu vidéo et des arts visuels, les exportations culturelles françaises ont par ailleurs crû en moyenne deux fois plus vite que l’ensemble des exportations (16% pour les ICC contre 8% en moyenne pour l’export français de 2013 à 2016).

Accroitre le développement économique des ICC pour devenir des leaders du secteur

Les industries culturelles et créatives composent avec de puissants leaders sur l’ensemble des verticales, conduisant pour certaines à des états de concentration et de consolidation très élevés sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Ces acteurs systémiques structurent les filières de la musique, du cinéma & de l’audiovisuel, des jeux vidéo, ainsi que la mode et du luxe, grâce à des capacités d’investissement mises au service de leur stratégie de croissances externes.

Néanmoins, les industries culturelles et créatives restent des filières agiles, entreprenantes et innovantes. Elles se distinguent par un rythme soutenu de création d’entreprise, cherchant des modèles et des positionnements toujours plus différenciants. En effet, l’économie créative représente 8% de l’écosystème français des startups et se singularise par des levées de fonds supérieures à la moyenne, avec un ticket moyen de 7,4 M€ contre 5,6 M€ pour l’ensemble des entités de la Tech.

Cet écosystème riche, innovant et fortement entrepreneurial favorise des mouvements capitalistiques dynamiques, où la croissance externe est un levier et un relais de croissance clé.

!
Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.
Faire défiler vers le haut