Aller au contenu

Qui sont les lauréats 2022 des we are Vivatech Challenges ?

Temps de lecture

5 min

lauréats 2022 des We are Vivatech Challenges

Après le succès de l’édition 2021 des we are Vivatech Challenges, we are_ et La French Touch ont renouvelé l’expérience en 2022, pour accélérer le business des entreprises créatives. Zoom sur les trois lauréats.

Détecter les industries culturelles et créatives (ICC) de demain. Avec ce concours organisé par we are_ et La French Touch en partenariat avec Viva Technology et Bpifrance, l’objectif est clair : récompenser les startups de la Touch les plus innovantes. « Dès notre création , on a lancé ces challenges qui donnent la possibilité à des entreprises ou des secteurs d’activité d’aller chercher les plus belles startups qui vont leur permettre d’innover ou d’enrichir leur proposition de valeur. », a déclaré Julie Ranty, directrice générale de Viva Technology, au micro de BFM Business.

Pour la deuxième édition des we are Vivatech Challenges, le jury a étudié près de 170 dossiers. « On souhaite aider à faire naitre des projets sur trois sujets – le Web 3, la Edtech et la Fashiontech – qui nous ont paru les plus intéressants à investiguer cette année. », a affirmé Eric Newton, co-founder & CEO de we are_ , une communauté d’acteurs des ICC. Découvrez ces futurs champions de La French Touch.

Pianity, la marketplace française de NFT musicaux

Première plateforme française de NFT dédiée au secteur de la musique, Pianity est la startup lauréate dans la catégorie « Web3.0 & Créative Industries ». « Avec Pianity, les artistes et leur communauté se réunissent pour créer, acheter et collectionner des morceaux en édition limitée et certifiés par la technologie blockchain. », explique David Duarte, Head of communications de la jeune pousse. Ainsi, sur la plateforme les artistes peuvent proposer leurs morceaux en 1, 10, 100 ou 1000 exemplaires que les fans peuvent collectionner. De quoi offrir aux artistes une nouvelle source de revenus leur permettant d’être plus indépendants et de mieux vivre de leur art.

C’est cette approche pionnière qui a convaincu le jury. « Depuis notre lancement en juillet 2021, nous avons accompagné plus de 600 artistes, qui ont vendu plus de 12 000 NFTs et ont collectivement reçu plus de 2,5 millions de dollars. », justifie David Duarte.

Nemmès, la startup qui permet de créer ses propres bijoux en ligne

Dans la catégorie « FashionTech : Future of Fashion », c’est la bijouterie Nemmès qui est sortie du lot. « Le jury nous a confié avoir eu un vrai coup de cœur pour le projet. Tout d’abord par le contre-modèle vertueux offert par l’alliance entre innovation et artisanat, mais aussi car ils n’avaient jamais rien vu de semblable et croient au potentiel très fort du concept. », raconte Céline de Winter, Head of Marketing & Operations de la startup.

Créée en 2018, Nemmès marie tech et artisanat pour donner vie à des bijoux sur mesure, 100% français et responsables. « Via une interface de création simple et ludique, chacun peut créer un bijou de A à Z, en combinant et en jouant avec des motifs de divers styles. Une fois le bijou créé en ligne, nous lui donnons vie en trois semaines », explique Céline de Winter. Pour cela, l’entreprise associe la technologie de la découpe laser avec des finitions artisanales, dans des ateliers travaillant pour les plus grandes marques de luxe. Selon la marque, chaque pièce est unique et cinq fois moins émettrice de carbone qu’un bijou classique. « Pour nous, ce prix est l’aboutissement d’un travail de plusieurs années pour tout changer dans le milieu de la bijouterie. »

VocaCoach, pitcher comme un pro grâce à l’IA

Après avoir obtenu en 2021 le coup de cœur du jury du Next Startupper Challenge – un concours dédié aux très jeunes pépites également organisé lors de Viva Technology – VocaCoach se distingue à nouveau cette année dans la catégorie « EdTech & Creative Industries ». « Nous sommes très fiers de ce prix qui marque pour l’équipe VocaCoach tous les progrès que nous avons fait depuis la dernière édition de VivaTech. », affirme Paul Huguet, co-fondateur de la startup.

Ce jeune entrepreneur de 24 ans a créé VocaCoach avec deux de ses camarades de promotion de Télécom SudParis : Eva Le Gal-Ostrzega et Yannis Tevissen. Grâce à l’intelligence artificielle, la startup propose un logiciel d’entraînement à l’expression orale individuel, instantané et disponible 24h/24. L’utilisateur se filme en train de faire une présentation, et l’application lui fait un retour détaillé sur son expression orale et son langage non-verbal : vitesse, ton, articulation, répétitions, expressions faciales, posture… « Je pense que ce qui a convaincu le jury est la simplicité du produit qu’ils ont pu avoir entre leurs mains lors de mon pitch, et les innombrables possibilités d’applications de VocaCoach ; tout le monde a besoin de s’exprimer à l’oral à un moment ou à un autre. », déclare Paul Huguet.

Crédit photo :©we are_

Articles similaires

All
  • All
  • Arts visuels & Art de vivre
  • Cinéma & Audiovisuel
  • Édition
  • Jeux vidéo
  • Mode & Création
  • Musique & Spectacle vivant
Nicolas Dufourcq sur le scène de We Are French Touch

We Are French Touch : revivez les meilleurs moments de l’édition 2022

Trans Musicales

La French Touch s’installe aux Trans Musicales

Paris+ Art Basel

Avec Paris + Art Basel, la France reprend une place centrale dans le monde de l’art

We Are Frenc Touch - Jean-Michel Jarre

We Are French Touch, un évènement pour écrire le futur des industries culturelles et créatives

!
Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.
Faire défiler vers le haut