Aller au contenu

Lâg se positionne sur le marché de la smart guitar

Temps de lecture

3 min

Lag HyVibe

Créée en 1981 et racheté en 2003 par le groupe Algam, Lâg s’est imposé comme l’un des leaders des fabricants de guitares acoustiques françaises. L’entreprise a su se renouveler en lançant notamment la première smart guitar au monde, en collaboration avec Hyvibe.

« Notre succès tient à notre recherche obsessionnelle de l’innovation de produits et à notre adaptation au marché », affirme Gérard Garnier, patron d’Algam qui regroupe 150 marques d’instruments et de matériels de musique dont Lâg, Pleyel et Woodbrass. Ce dernier se définit « comme un PDG, c’est-à-dire un Président Designer Général. » En rachetant Lâg en 2003, cet ancien fabricant a redressé l’entreprise, alors spécialisée dans les guitares électriques, en la réorientant vers la guitare acoustique. « J’ai eu la chance d’être disruptif plusieurs fois dans ma carrière. Je suis littéralement attaché à l’innovation », insiste l’entrepreneur, qui a été l’apôtre des guitares électro-acoustiques en France au début des années 1970. « Si on veut se démarquer et percevoir des marges correctes, il faut innover. »

« La HyVibe nous apporte le côté innovant »

En 2017, Lâg s’associe à la startup parisienne Hyvibe, spécialisée dans la R&D et le design de carte électronique, pour lancer une guitare un peu spéciale. « La véritable innovation est d’avoir été à l’origine de la première smart guitar acoustique grâce à HyVibe.» Avec son processeur intégré, cet instrument peut s’auto-amplifier, générer ses propres effets et faire office d’enceinte bluetooth. Dès sa rencontre avec Adrien Mamou-Mani, patron d’Hyvibe, Gérard Garnier a « vu dans cette innovation la nouvelle révolution dont il avait besoin. » Résultat, les ventes ont dépassé les 10 000 exemplaires. « C’est un franc succès. Le produit est en train de s’installer ; le concept de smart guitar gagne du terrain, notamment en Chine. », se réjouit-il.

Autre opération gagnant-gagnant, avec Vianney, devenu le principal soutien de la marque. Inséparable de sa guitare, le chanteur a co-créé en 2020 avec Lâg, un modèle signature vendu à plus de 2 000 exemplaires. « On est très contents de ce partenariat », commente Gérard Garnier. « Grâce à lui, nous sommes en train de gagner en notoriété en France. Des artistes du même niveau envisagent également de travailler avec nous. »

Une maîtrise totale de la qualité

Fondée il y a plus de 40 ans, Lâg a collaboré pendant de nombreuses années avec Maurice Dupont, un des grands noms de la lutherie française. Il a « pris en mains la destinée de la manufacture Lâg », basée à Thouaré-sur-Loire, près de Nantes, en la mettant aux normes des plus belles usines mondiales, notamment au niveau de l’hygrométrie.

Depuis 2012, la marque française fabrique ses guitares dans une « usine haut de gamme » en Chine, qui emploie 140 personnes. « Nous avons une bonne qualité de guitares industrielles avec tout le savoir-faire artisanal », souligne le président du groupe Algam. L’entreprise veut continuer à étoffer sa gamme « le plus vite possible ».

Articles similaires

All
  • All
  • Arts visuels & Art de vivre
  • Cinéma & Audiovisuel
  • Édition
  • Jeux vidéo
  • Mode & Création
  • Musique & Spectacle vivant
Nicolas Dufourcq sur le scène de We Are French Touch

We Are French Touch : revivez les meilleurs moments de l’édition 2022

Trans Musicales

La French Touch s’installe aux Trans Musicales

Paris+ Art Basel

Avec Paris + Art Basel, la France reprend une place centrale dans le monde de l’art

We Are Frenc Touch - Jean-Michel Jarre

We Are French Touch, un évènement pour écrire le futur des industries culturelles et créatives

!
Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.
Faire défiler vers le haut