Aller au contenu

Inventer de nouveaux usages autour du cinéma : le cas de l’Hôtel Paradiso

Temps de lecture

5 min

Hotel Paradiso Chambres 24

Lors de l’édition 2022 de We Are French Touch, Elisha Karmitz, directeur général de mk2 a présenté une masterclass intitulée « Inventer de nouveaux usages autour du cinéma : le cas de l’Hôtel Paradiso ». Retour en six points sur cette expérience inédite qui donne un second souffle au 7e art.

1- Cinéma Paradiso, la genèse du projet

  • 2013 – La marque « Cinéma Paradiso » naît au Grand Palais. Un événement hybride privé réunissant cinéma, gastronomie, musique, art contemporain…
  • 2015 – Pour le 40e anniversaire de mk2, « Cinéma Paradiso » revient sous la forme « du plus grand cinéma éphémère au monde ». Pendant 11 jours au Grand Palais, 80 000 visiteurs vont profiter de deux salles de cinéma gigantesques, de la projection de 22 films, d’un restaurant gastronomique tenu par Jean Imbert ou encore d’un bowling, etc. « Le jardin Paradiso », l’une des premières salles privées de luxe à Paris, voit aussi le jour.
  • 2019/2020 – « Cinéma Paradiso » migre dans la cour Carré du Louvre transformée en place de village.
  • 2021 – Ouverture de l’Hôtel Paradiso

2- Réunir hôtel et cinéma

Le concept du Paradiso se traduit par un bâtiment qui possède un cinéma au rez-de-chaussée et un hôtel dans ses étages. Le choix du lieu compte : le mk2 Nation est un cinéma historique du groupe. C’est aussi, dans le quartier, une salle de cinéma ouverte depuis plus de 100 ans. Au-dessus, prennent place 37 chambres, un café, un rooftop avec un cinéma en plein air, une salle de karaoké, des espaces évènementiels…

3- Rassembler un collectif d’artistes

Collaborer avec des amis ou des gens inspirants pour créer une expérience unique. Cette idée a guidé la création de l’hôtel Paradiso. Parmi eux la décoratrice Alix Thomsen, le musicien Woodkid et l’artiste JR qui a réalisé un collage de dix-sept mètres de haut en face aux chambres de l’hôtel,… Chacun dans son domaine va être invité à traduire sa vision du cinéma-hôtel et du cinéma comme art de vivre : de quoi garantir que ce lieu prenne vie.

4- Créer un lieu unique

Eviter l’écueil d’un cinéma-hôtel standard. Pour cela, du style du mobilier ou format du « directory » dans les chambres, chaque détail a été réfléchi en se référant aux codes du cinéma. Un lieu confortable où se lover pour regarder un film, mais aussi un espace inspirant où les cinéphile s’y retrouvent.

5- Inventer une expérience

Certainement l’étape la plus difficile puisqu’il a fallu répondre à la promesse d’offrir un cinéma dans chaque chambre. De l’architecture du bâtiment au mobilier, chaque chambre a été conçue pour favoriser cette expérience. Toutes disposent de bow-windows de trois mètres de large se transformant en écran. C’est le symbole du cinéma comme fenêtre ouverte sur le monde . Le cœur de l’expérience se passe dans le lit . Cela signifie qu’en terme de technologies du son et de l’image, tout a été pensé, avec les équipes techniques de mk2 et un partenaire fournisseur, pour que le lit devienne le meilleur endroit pour visionner un film. La technologie et l’équipement (son, projecteur, écran, lumière) disparaissent au profit de l’expérience : rien ne se voit. Le Paradiso est finalement un hôtel o ù l’on ne vient pas pour dormir.

6- Définir le parcours de l’expérience et ses déclinaisons

Pour que le parcours soit le plus complet et le plus fluide possible, et que le spectateur puisse aller au bout d’un film sans être dérangé, il fallait concevoir une solution 100% digitale qui donne accès à la sélection de films et de séries (aussi bien sur Cinetek que Netflix ou Carlotta, OCS, etc.), aux films à l’affiche (uniquement dans les deux suites), mais aussi à de la musique, des services de conciergerie, une offre VTC, livraison de repas en room-service… Mk2 a donc conçu, avec l’aide d’une start-up française, une tablette digitale permettant de piloter ces différents contenus.
Autre expérience proposée par l’hôtel Paradiso, l’accès à l’une des salles de cinéma du mk2 Nation par une « loge » séparée de la grande salle par une vitre, où il est possible d’assister à la séance dans des conditions premium.

Aujourd’hui, cet hôtel-cinéma est une activité de diversification qui a vocation d’être reproduite. Mk2 envisage d’autres ouvertures, à Paris et ailleurs.

Photo :©mk2

Articles similaires

All
  • All
  • Arts visuels & Art de vivre
  • Cinéma & Audiovisuel
  • Édition
  • Jeux vidéo
  • Mode & Création
  • Musique & Spectacle vivant
Semaine de la Critique 2024

La French Touch, partenaire de la 63ème Semaine de la Critique

Tapis rouge festival de Cannes

L’Iconique tapis Rouge du Festival de Cannes

Design Sans Titre (2)

Inscrivez-vous à la formation de 6 jours « AI for creative business »

Design Sans Titre

Faire du neuf avec du vieux, l’ADN de Lagoped

!
Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.
Faire défiler vers le haut