Aller au contenu

Plan Touch : quel bilan deux ans après son lancement ?

Temps de lecture

3 min

La French Touch à l'Elysée

Lancé en 2020, le plan Touch opéré par Bpifrance affiche déjà de très beaux résultats. Aujourd’hui, on dresse le bilan de cette mobilisation avec Emilie Beckmann, co-pilote du plan Touch chez Bpifrance.

« Les industries culturelles et créatives (ICC) sont une priorité pour Bpifrance. », clame d’emblée Emilie Beckmann. De la mode à la musique, en passant par l’audiovisuel, les arts, les jeux vidéo, ou encore l’édition, les ICC représentent 5 % du PIB français et 1,7 million d’emplois. Ces secteurs indispensables à notre économie sont confrontés à de multiples enjeux comme l’internationalisation, la transition énergétique et écologique ou encore la digitalisation. Pour les aider à répondre à ces défis, Bpifrance s’est doté en 2020 d’un plan Touch, qui s’appuie sur un continuum de financement et d’accompagnement dédié aux industries créatives.

2,7 milliards d’euros mobilisés en faveur de La French Touch en 2020-2021

« Les chiffres parlent d’eux-mêmes, affirme la co-pilote du plan dédié aux entreprises de La French Touch. Depuis maintenant deux ans, plus de deux milliards et demi d’euros ont été mobilisés au service des ICC ». Après avoir déployé près de 1,5 milliard d’euros en 2020, Bpifrance a mobilisé 1,3 milliard d’euros en 2021 en faveur de La French Touch, en synergie et complémentarité avec l’ensemble de l’écosystème (Etat, régions, fédérations professionnelles, etc.).
A cette somme s’ajoutent de nombreuses initiatives comme la définition de l’innovation créative, le lancement de trois accélérateurs sectoriels dédiés (accélérateur cinéma audiovisuel, accélérateur jeux vidéo et l’accélérateur mode et luxe), la multiplication des missions internationales pour concrétiser le rayonnement de La French Touch à l’international (ex : mission SAKS, mission French Touch Dubaï, …) ou encore l’accélération des investissements en fonds propres (54 millions d’euros investis en 2021 dans 16 opérations).

Un coq orange de plus en plus visible

« A côté de ça, on a l’ambition de faciliter la création d’un mouvement : la communauté de La French Touch », explique Emilie Beckmann. Incarnée par un coq orange, cette communauté est construite autour d’un réseau d’entrepreneurs passionnés représentatifs de la diversité des secteurs qui la composent. « On s’est entouré d’une quinzaine d’ambassadeurs et on a travaillé avec eux pour construire ce mouvement », ajoute la co-pilote du plan Touch. Porteur de transversalité, de valeurs d’excellence et de liberté créative, ce premier cercle a vocation à s’élargir afin de construire les ICC de demain « Maintenant que ce mouvement a des bases bien établies, l’idée est de le faire grandir, de passer de 15 ambassadeurs à 50, 100, 500 ».
Pour cela, des événements comme Le French Touch Tour, le startup Challenge à Vivatechnology, ou encore Big 7 ont émaillé l’année 2021. Avec pour point d’orgue : We are French Touch (WAFT), le 1er évènement dédié au rayonnement des ICC en France. Fédérant l’ensemble de la communauté du coq orange, WAFT a réuni 280 speakers et 2 700 visiteurs, sans compter les 250 000 participants aux conférences en ligne,  afin de mettre à l’honneur tout l’écosystème des ICC françaises et promouvoir leur transversalité.

Articles similaires

All
  • All
  • Arts visuels & Art de vivre
  • Cinéma & Audiovisuel
  • Édition
  • Jeux vidéo
  • Mode & Création
  • Musique & Spectacle vivant
We Are Frenc Touch - Jean-Michel Jarre

We Are French Touch, un évènement pour écrire le futur des industries culturelles et créatives

We Speak Retail #5

We Speak Retail #5 : les startups françaises dans le secteur du Luxe

French Touch

Web3, mode écoresponsable, nouveaux usages autour du cinéma… : découvrez les ateliers de We Are French Touch

We Are French Touch

We Are French Touch : découvrez les top speakers en avant-première

!
Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.
Faire défiler vers le haut