Aller au contenu

Charlie Faron [Encré] : « J’aimerais qu’Encré devienne une vraie maison de création globale »

Temps de lecture

3 min

Encré

Jeune maison de création lyonnaise créée il y a 3 ans par Charlie Faron, Encré est une griffe unisexe qui s’ouvre aujourd’hui au monde du lifestyle. Retour sur un concept qui cartonne.

« Lorsque j’ai fondé le label Encré en 2017, je voulais que le fil remplace l’encre, que le textile soit la peau et que l’aiguille imite le mouvement de la main qui, comme celle d’un tatoueur, vient piquer la ligne du dessin. », raconte Charlie Faron, fondateur d’Encré.

En 2017, le jeune homme n’a alors ni diplôme, ni formation en stylisme, mais tente le tout pour le tout et se lance dans la broderie. D’abord sur les sweatshirts et tee-shirts puis rapidement sur des vestes. Un an plus tard, la marque ouvre son premier atelier-boutique, rue du Pont au Choux dans le Haut Marais à Paris, un choix stratégique pour son fondateur. « Quand on se lance dans la mode, Paris est une étape incontournable. C’est là où il faut être pour se faire remarquer », affirme le jeune entrepreneur. En parallèle, Encré rentre en contact avec le groupe Citadium chez qui il ouvre son premier pop-up store.

Marque unisexe, Encré diversifie sa production

Surfant sur la tendance du « no gender » qui connait une forte croissance depuis 2013, Charlie Faron fait le choix de ne proposer qu’une gamme unisexe. « Je voulais que tout le monde puisse accéder à ma collection, j’ai donc imaginé une coupe standard avec des messages pouvant s’adresser à toutes les catégories de personne ». Mais l’ADN de la marque se retrouve surtout dans un autre choix fait par Charlie Faron. Le créateur a choisi d’affirmer ses valeurs et son message à travers la création de dessins et phrases dites « borderline », souvent à la limite de la satire : « Par exemple, je surfe sur la mode des horoscopes, surtout pour agacer ceux qui s’y intéressent soudainement maintenant que ces symboles sont redevenus branchés. »

Désormais, l’objectif de Charlie Faron est clair : continuer à s’exporter dans des pays comme le Japon, où les consommateurs locaux peuvent retrouver les vêtements de la marque unisexe dans le grand magasin Beams. La marque ne souhaite pas seulement conquérir de nouveaux marchés dans le secteur du prêt-à-porter. « J’aimerais que l’on devienne une vraie maison de création globale. Qu’Encré propose autant des vêtements que du mobilier ou de musique ». La marque travaille à diversifier et développer de nouvelles gammes de produits. Après la confection de vêtements, elle se dirige vers les arts de la table, les fleurs ou encore le mobilier. L’ouverture de la gamme home devrait se faire d’ici la fin 2021. A l’avenir, Charlie Faron va développer Encré à son propre rythme, et saisir les opportunités d’export sans transiger sur ses valeurs et l’identité de la marque.

Articles similaires

All
  • All
  • Arts visuels & Art de vivre
  • Cinéma & Audiovisuel
  • Édition
  • Jeux vidéo
  • Mode & Création
  • Musique & Spectacle vivant
We Are Frenc Touch - Jean-Michel Jarre

We Are French Touch, un évènement pour écrire le futur des industries culturelles et créatives

We Speak Retail #5

We Speak Retail #5 : les startups françaises dans le secteur du Luxe

French Touch

Web3, mode écoresponsable, nouveaux usages autour du cinéma… : découvrez les ateliers de We Are French Touch

We Are French Touch

We Are French Touch : découvrez les top speakers en avant-première

!
Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.
Faire défiler vers le haut